La génétique au service de l’efficacité manufacturière

La génétique au service de l’efficacité manufacturière

La théorie de l’évolution de Darwin, ça vous dit quelque chose? Arima s’en est inspirée pour concevoir et développer une nouvelle approche d’optimisation pour l’ordonnancement manufacturier, à partir d’une modélisation du processus de sélection naturelle.

De la biologie à l’intelligence artificielle

L’évolution naturelle des espèces implique qu’une population d’individus – de gènes – se reproduisent en effectuant des croisements et des mutations, pour qu’ensuite les descendants les mieux adaptés survivent et répètent le cycle.

Comme en biologie, un algorithme génétique est un processus itératif qui améliore la qualité d’un éventail de solutions de départ en y appliquant des mécanismes de croisement, de mutation et de sélection pour former, à chaque nouvelle génération, un ensemble de solutions améliorées.

Lorsqu’on applique ce principe à la modélisation du logiciel Syncrun, la « population » devient un ensemble de solutions possibles pour l’optimisation de la production, tandis que les séquences de « gènes » représentent l’affectation d’opérations à des ressources selon un horaire de production précis.

Cette technique d’intelligence artificielle évolutive offre l’avantage, par rapport aux approches d’optimisation classiques, de solutionner un problème avec une vision globale des coûts pertinents.

Les composantes du modèle génétique

Une population initiale de chromosomes-solutions est générée selon des règles d’ordonnancement de base. Les chromosomes font ensuite face à un double processus de sélection : la sélection pour la reproduction et la sélection pour la survie, c’est-à-dire ceux qui passeront à la prochaine génération.

Lorsque l’algorithme morcelle des chromosomes pour en créer de nouveaux, des croisements s’effectuent en parallèle en combinant les fragments. Des opérateurs de mutation interviennent également pour intervertir la position de deux groupes de gènes dans un même chromosome. Que le meilleur gagne!

Applications concrètes

Dans la pratique, l’algorithme génétique de Syncrun consiste à viser un objectif de production (produire à temps, au coût le plus bas) et de simuler des centaines de milliers d’approches possibles pour finalement proposer la solution qui s’avère la plus efficace.

Ce procédé novateur permet d’optimiser l’horizon complet de planification d’un manufacturier et de réduire l’ensemble des coûts de production associés au maintien d’inventaire, aux temps de préparation des équipements, aux délais de fabrication et à l’utilisation des ressources disponibles.

Contactez-nous pour en apprendre davantage sur l’algorithme génétique de Syncrun et sur les bénéfices tangibles qu’il génère très rapidement!

Expansion et marketing au programme chez Arima

Expansion et marketing au programme chez Arima

Un vent de changement souffle sur Arima. Profitant de l’évolution du marché vers l’industrie 4.0 et l’usine intelligente, l’entreprise spécialisée en ordonnancement de production entame un tournant marketing majeur et prévoit doubler de taille d’ici deux ans.

Objectif PME et marché international

Le développement de la technologie infonuagique a permis à Arima de mettre au point une version SaaS (software as a service ou logiciel en tant que service) de son système Syncrun. Celui-ci peut donc être loué sans installation physique pour un coût adapté en fonction de l’utilisation, ce qui le rend plus accessible auprès des petites ou moyennes entreprises ainsi qu’à l’international. Par exemple, l’usine de harnais électriques DOCOM Technologies a pu effectuer l’implantation du logiciel entièrement à distance.

Grâce à l’engouement pour l’intelligence artificielle et la flexibilité permise par la plateforme SaaS, « les astres sont présentement alignés » pour qu’Arima puisse quintupler son chiffre d’affaires d’ici trois ans, estime le président-fondateur, Jean-Pierre Fontaine. Ce dernier souhaite également accueillir une dizaine de nouveaux employés d’ici 2021.

Bienvenue aux recrues

Première étape : une équipe ventes et marketing s’est ajoutée à celle formée de développeurs et d’une programmeuse, qui se concentraient plutôt sur la recherche-développement. C’est ainsi que l’entreprise a embauché Nathalie Martineau comme responsable marketing. Sa mission première sera de positionner Arima comme leader en technologie pour l’usine intelligente à l’échelle internationale.

Émilie Ferland se joint également à l’équipe en tant que leader succès client : son rôle consiste à assurer une relation client irréprochable en agissant à titre d’interlocutrice privilégiée de ce dernier. La leader succès client représente « la voix du client chez Arima » en l’accompagnant à chacune des étapes, depuis l’évaluation de ses besoins jusqu’à la mise en production et le suivi après-vente. Ce poste clé vise à ce que Syncrun réponde au mieux aux attentes du client en intégrant l’expertise des différents départements de l’entreprise pour livrer un service exemplaire.

L’équipe de développeurs sera également amenée à grandir et l’entreprise est à la recherche des meilleurs talents pour contribuer à son expansion.

Des circonstances favorables

Arima a su profiter de la conjoncture technologique et économique pour perfectionner son positionnement dans l’industrie de la planification et de l’ordonnancement optimisés. L’entreprise mise maintenant sur le déploiement d’une expérience client intégrée pour que ce dernier en bénéficie à son tour.

 

Rejoignez le mouvement vous aussi et prenez votre essor avec Syncrun !

Arima et Syncrun au cœur de l’industrie 4.0

Arima et Syncrun au cœur de l’industrie 4.0

Les systèmes avancés d’ordonnancement et de planification se retrouvent au cœur de la « quatrième révolution industrielle » des dernières décennies. La solution Syncrun d’Arima constitue alors un allié majeur pour toute entreprise souhaitant réussir son virage 4.0 et propulser sa productivité.

Petite histoire de l’industrie 4.0

Selon la Banque de développement du Canada, l’industrie 4.0 se caractérise par l’introduction des technologies numériques dans les entreprises. Il s’agit de la plus récente évolution historique dans le secteur de la fabrication, à la suite de la mécanisation (vers 1780), de l’électrification (vers 1870), de l’automatisation et de la mondialisation (vers 1970-1980).

L’objectif consiste à mettre en place des usines « intelligentes » qui soient « capables d’une plus grande adaptabilité […] et d’une allocation plus efficace des ressources, et ce, pour répondre plus rapidement au marché, d’une façon plus personnalisée et à moindre coût », comme l’explique le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) du Québec.

Syncrun entre en jeu

En tant que leader nord-américain en planification et en ordonnancement depuis 25 ans, Arima a pu suivre de près cette évolution de l’industrie manufacturière. L’algorithme intelligent du logiciel Syncrun répond ainsi à plusieurs besoins majeurs de la révolution numérique, soit :

  • l’analyse avancée des scénarios de production;
  • la planification des opérations en temps réel;
  • l’optimisation des ressources selon une approche d’intelligence artificielle;
  • l’ajustement instantané du plan en fonction des conditions sur le plancher et des imprévus.

Les récentes avancées technologiques permettent en outre l’utilisation d’une plateforme SaaS (software as a service ou logiciel en tant que service,) qui favorise l’accessibilité du produit auprès des entreprises. Toute la puissance du système Syncrun se retrouve hébergée dans le «nuage»; sa gestion est assurée par Arima pour une expérience client simplifiée et à moindre coût.

Investir dans l’avenir

Le MEI reconnaît que «passer à l’industrie 4.0, c’est se donner l’infrastructure et les moyens pour innover, être compétitif, saisir les occasions d’affaires et prospérer». Il encourage ainsi les manufacturiers québécois à «[faire] le saut vers l’usine du futur, pour rattraper leur retard et conquérir de nouveaux marchés.»

Arima représente un joueur local incontournable de la quatrième révolution industrielle grâce à sa solution conviviale et génératrice de valeur pour le client.

Contactez-nous dès maintenant et voyez ce que Syncrun peut vous apporter!
Intelligence artificielle : Syncrun passe le test du Groupe OSI

Intelligence artificielle : Syncrun passe le test du Groupe OSI

Comment se déroule la sélection et l’implantation du logiciel d’ordonnancement Syncrun? Le Groupe OSI partage son expérience.

L’analyse comparative de la concurrence

Avant de choisir un logiciel pour planifier et séquencer sa production, le Groupe OSI s’est appliqué à la revue des options sur le marché. «Nous avons effectué des recherches dans les trade shows et sur Internet, en prêtant une attention particulière à ce qui était offert localement», explique l’ingénieur industriel Hubert Breton.

L’entreprise a découvert que Syncrun répondait à «presque tous les critères» et pouvait être adapté pour combler l’écart. «Sa flexibilité est un point fort par rapport aux fournisseurs où c’est à prendre ou à laisser», souligne le directeur général Hugues Beaudry.

Celui-ci remarque un avantage en termes de possibilités futures d’optimisation: «Cette solution présente une réelle intelligence que les autres n’ont pu nous démontrer

Preuve de concept et témoignage client

Hubert Breton tenait à tester le logiciel avant de s’engager: «Nous avons exporté un snapshot de nos données pour essayer ses fonctionnalités et initier la passerelle avec notre plateforme. Ça nous a donné confiance, en plus d’accélérer l’implémentation définitive.»

Après la preuve de concept, le client potentiel a eu l’occasion de discuter avec un usager de longue date pour confirmer les compétences et la maturité du fournisseur. «Ça nous a rassurés de voir sa feuille de route et le bon fonctionnement du système», précise-t-il.

Les dernières étapes

Maintenant que l’entreprise beauceronne a officialisé sa décision, il lui reste à compléter le transfert des données, à former son personnel et à valider les résultats du rodage, pour finaliser la mise en production en trois mois environ.

Convaincu de son choix, Hugues Beaudry n’a qu’un seul regret: que Syncrun ne soit pas plus connu! «C’est une superbe solution et il ne faudrait pas passer à côté; l’équipe est solide, agile, à l’écoute. C’est gagnant sur toute la ligne

Qu’attendez-vous pour découvrir vos gains potentiels? Contactez-nous!

Syncrun : un choix éclairé pour DOCOM Technologies

Syncrun : un choix éclairé pour DOCOM Technologies

Abordable et convivial: c’est ce qui a convaincu DOCOM Technologies d’adopter Syncrun comme système d’ordonnancement des opérations afin de soutenir la croissance rapide de sa production.

L’optimisation à prix compétitif

Le directeur des opérations, Faouzi Talbi, explique que DOCOM Technologies a triplé de volume ces dernières années. De nouveaux besoins sont apparus pour s’adapter au marché et se moderniser.

La PME basée à Boucherville cherchait un moyen d’optimiser ses ressources et d’augmenter son chiffre d’affaires, en lui permettant de séquencer les ordres de fabrication sur le plancher. «Sans outil pour nous aider à traiter plus de commandes, nous risquons de stagner. Nous avons trouvé Syncrun qui était très abordable», raconte Faouzi Talbi.

Celui-ci a comparé le coût du logiciel d’ordonnancement avec les modules à intégrer à l’ERP (Enterprise Resource Planning) pour obtenir les mêmes fonctionnalités. Son verdict? Syncrun était plus rentable, puisque le tarif s’ajuste en fonction de la taille et de la complexité de l’entreprise.

Un service de proximité

Le directeur des opérations a aussi évalué plusieurs logiciels d’ordonnancement étrangers. Outre leur prix exorbitant et le manque d’accompagnement, la barrière linguistique présentait une contrainte considérable. D’où l’avantage de travailler avec l’équipe Arima, développeure du logiciel  Syncrun: «Il y a un accès direct et rapide au soutien technique, et c’est en français qu’on nous répond!»

DOCOM Technologies fait régulièrement appel à ce service pour que l’installation s’effectue le plus efficacement possible. «Le personnel d’Arima est très serviable et à l’écoute de nos demandes», souligne Faouzi Talbi.

En profiter pour se réorganiser

La PME a testé l’essai gratuit de Syncrun pour l’adapter à son mode de fonctionnement – et vice-versa. «Cela nous a permis de voir ce qu’il pouvait nous apporter et de quelle manière nous devons nous organiser pour en bénéficier au maximum», indique le directeur des opérations.

Il estime que l’implantation du logiciel sera complétée environ six mois après le début du processus: «Ce n’est pas compliqué à mettre en place, mais nous partons de zéro. […] Nous prenons le temps de bien faire les choses

Une formule gagnante

Bien que DOCOM Technologies débute avec Syncrun, Faouzi Talbi est déjà satisfait de sa décision: «Le fournisseur Arima est accessible et Syncrun est facile à utiliser. En plus, nous encourageons des gens d’ici. […] Il n’y a que du positif

DOCOM Technologies produit des assemblages de câbles et des harnais électriques sur mesure.

Contactez-nous pour profiter de tous ces avantages, vous aussi!