Sélectionner une page

Les systèmes avancés d’ordonnancement et de planification se retrouvent au cœur de la « quatrième révolution industrielle » des dernières décennies. La solution Syncrun d’Arima constitue alors un allié majeur pour toute entreprise souhaitant réussir son virage 4.0 et propulser sa productivité.

Petite histoire de l’industrie 4.0

Selon la Banque de développement du Canada, l’industrie 4.0 se caractérise par l’introduction des technologies numériques dans les entreprises. Il s’agit de la plus récente évolution historique dans le secteur de la fabrication, à la suite de la mécanisation (vers 1780), de l’électrification (vers 1870), de l’automatisation et de la mondialisation (vers 1970-1980).

L’objectif consiste à mettre en place des usines « intelligentes » qui soient « capables d’une plus grande adaptabilité […] et d’une allocation plus efficace des ressources, et ce, pour répondre plus rapidement au marché, d’une façon plus personnalisée et à moindre coût », comme l’explique le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) du Québec.

Syncrun entre en jeu

En tant que leader nord-américain en planification et en ordonnancement depuis 25 ans, Arima a pu suivre de près cette évolution de l’industrie manufacturière. L’algorithme intelligent du logiciel Syncrun répond ainsi à plusieurs besoins majeurs de la révolution numérique, soit :

  • l’analyse avancée des scénarios de production;
  • la planification des opérations en temps réel;
  • l’optimisation des ressources selon une approche d’intelligence artificielle;
  • l’ajustement instantané du plan en fonction des conditions sur le plancher et des imprévus.

Les récentes avancées technologiques permettent en outre l’utilisation d’une plateforme SaaS (software as a service ou logiciel en tant que service,) qui favorise l’accessibilité du produit auprès des entreprises. Toute la puissance du système Syncrun se retrouve hébergée dans le «nuage»; sa gestion est assurée par Arima pour une expérience client simplifiée et à moindre coût.

Investir dans l’avenir

Le MEI reconnaît que «passer à l’industrie 4.0, c’est se donner l’infrastructure et les moyens pour innover, être compétitif, saisir les occasions d’affaires et prospérer». Il encourage ainsi les manufacturiers québécois à «[faire] le saut vers l’usine du futur, pour rattraper leur retard et conquérir de nouveaux marchés.»

Arima représente un joueur local incontournable de la quatrième révolution industrielle grâce à sa solution conviviale et génératrice de valeur pour le client.

Contactez-nous dès maintenant et voyez ce que Syncrun peut vous apporter!