Sélectionner une page

Comment se déroule la planification manufacturière avec l’aide du logiciel d’ordonnancement Syncrun? Magalie Audet, planificatrice pour un fabricant d’emballages, témoigne de son expérience.

 

Une planification complexe

Produisant chaque année plus de 2 milliards de boîtes pliantes sur mesure, Westrock – Division Warwick coordonne 6 procédures de fabrication, 43 centres de production cédulés et un minimum de 1200 ordres de fabrication en tout temps. Selon Magalie Audet, ces diverses procédures offrent une grande flexibilité de production, mais présentent «un gros défi» en termes de planification et d’ordonnancement.

Trois planificateurs se répartissent les tâches à travers Syncrun. Une journée typique débute avec une mise à jour de l’avancement de la production afin de vérifier si tout est conforme. Cette étape est répétée quatre ou cinq fois pendant la journée. «Plusieurs obstacles peuvent occasionner un changement dans la cédule: bris d’équipement, manque de matière première, employé absent, demande urgente d’un client… L’équipe effectue régulièrement l’importation des nouvelles commandes et contraintes pour réactualiser le plan», indique Magalie Audet.

 

Du matériel au personnel

La planificatrice orchestre aussi les maintenances dans l’usine, le renouvellement des stocks de matières premières et l’horaire du personnel à moyen ou long terme. «Tout cela se prévoit d’avance dans Syncrun afin d’optimiser la production en fonction de nos besoins. Pour que le logiciel fonctionne bien, il faut qu’il soit alimenté adéquatement; chaque produit est conçu sur mesure et fabriqué sur des machines spécifiques, à des vitesses spécifiques, avec des temps de mise au point (set up) spécifiques donc je dois m’assurer que ces informations sont toujours valides.»

Outre les planificateurs et le directeur d’usine, les superviseurs de plancher emploient également le logiciel de planification pour effectuer des mises à jour reflétant le progrès réel des commandes en usine. «Cela leur donne accès à des outils supplémentaires pour faire leur travail», ajoute Magalie Audet. Syncrun permet notamment de répondre aux questions «accusons-nous des retards?», «quel est l’impact des nouvelles contraintes?» et «comment ajuster adéquatement la planification?».

 

Des avantages à plusieurs niveaux

L’apprentissage du logiciel d’ordonnancement par l’équipe de Westrock a été facilité par deux facteurs, selon Magalie Audet: l’interface en français et la simplicité d’utilisation. «En ayant un maximum d’outils d’analyse au sein du logiciel, nous n’avons plus à aller chercher les informations à différents endroits dans notre système maison. Nous avons une meilleure vue d’ensemble qui nous rend plus efficaces.»

À son avis, Syncrun offre un meilleur contrôle sur l’utilisation des matières premières. Le logiciel permet aussi une «synergie entre départements» en indiquant les répercussions globales des différents scénarios possibles. Selon la planificatrice, les nombreux repères visuels et les outils de recherche facilitent la consultation des données nécessaires pour planifier de façon stratégique.

Westrock – Division Warwick a également profité de l’adoption du logiciel pour modifier son système interne et l’arrimer avec Syncrun. «Le but, c’est que tout ce qui était dans notre tête soit informatisé et se fasse automatiquement», résume Magalie Audet.

Comme Magalie, vous aimeriez prendre le plein contrôle de vos opérations et passer en mode proactif ?

 Demandez une démo de Syncrun et découvrez pourquoi il est le logiciel d’ordonnancement de production le plus répandu au Québec.

Partagez cet article